Transidentité : quelles bonnes pratiques pour les DRH et les managers ?

23/05/2019 07:08

Un guide de l’ANDRH et de l’Autre Cercle

L’ANDRH et l’Autre Cercle viennent de publier avec le soutien de la DILCRAH, un guide sur l’accompagnement des DRH et managers à la transition de genre des salariés en entreprise.

 

 

 

Les bons réflexes pour accompagner la transition de genre

Le guide fait le tour des principales questions à se poser pour accompagner au mieux la transition de genre d’une personne. Objectifs ? Reconnaître la transition en cours tout en préservant la vie intime et l’inclusion de l’intéressé-e dans le collectif de travail ; éviter les comportements maladroits, discriminants ou malveillants ; préserver le bon fonctionnement des équipes et la performance de l’entreprise.

Voici les principales questions auxquelles le guide répond :

  • Une personne doit-elle informer son employeur de sa transition ?
  • Comment accueillir l’annonce d’une transition, professionnellement ?
  • Comment mettre en place un plan d’action et organiser les étapes de la transition afin d’harmoniser les besoins de la ou du salarié-e et ceux de l’entreprise ?
  • Pourquoi est-il important que les DRH s’engagent dans une démarche bienveillante permettant d’éviter la discrimination ou la mise à l’écart de la personne en transition ?
  • Comment et quand mettre en place les marqueurs d’identité souhaités par la personne en interne ?
  • Comment aider une équipe à adopter la meilleure attitude vis-à-vis d’une personne en transition ?
  • Vers quelles ressources externes l’entreprise peut-elle se tourner pour être accompagnée ?
  • La transition nécessite-t-elle un changement de contrat de travail ?
  • Comment réduire le risque d’absentéisme pendant une transition ?
  • Une transition justifie-t-elle un changement de poste, notamment lorsque celui-ci est exposé à la clientèle ?

 

Transidentité, incompréhension, discrimination

Alors qu’en France 20 000 personnes vivent un parcours de transition de genre, plus d’un tiers des personnes transgenres déclare avoir été discriminé dans leur environnement professionnel, d’après le guide.

Le phénomène de transidentité, de plus en plus médiatisé, repousse les limites de l’accompagnement au changement auquel les DRH et Managers sont confrontés en entreprises.

Il s’agit d’un phénomène complexe qui fait une distinction entre le sexe et le genre. Ainsi, le genre est assigné à la naissance par l’Etat civil en France en raison de données anatomiques : une vulve = fille ; un pénis = garçon. Or, le genre est une notion plus complexe qui n’est pas définie par la biologie, mais par la société par le prisme des comportements, rôles, attitudes…Parfois, le genre ressenti n’est donc pas celui attribué à la naissance sur la base des organes génitaux : c’est le cas des personnes transgenres ou transidentitaires. Certaines d’entre elles débutent ainsi un processus de transition sociale / physique, avec parfois, une réassignation sexuelle chirurgicale.

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob

 

Lire aussi :

 

Commentaires


Connexion