Le top 5 des tendances alimentaires

28/11/2017 00:00

Re-dessine-moi l’alimentation  !

 

 

Wonderfoodjob a assisté hier au lancement du Concours de l’Innovation Alimentaire de la Région Ile-de-France organisé par le CERVIA. A cette occasion, Sylvain ZAFFARONI, co-fondateur de COOK Innov a présenté les 5 tendances qui dessinent l’alimentation de demain.

Ces tendances émergent dans un contexte où les enjeux sociétaux tels que l’accroissement de la population, la préservation des ressources et la responsabilité sociale, environnementale et climatique sont de mieux en mieux compris par les consommateurs qui  les intègrent dans leurs attentes et comportements.

Ce faisant, les jeunes générations en particulier, celles qui ont toujours connu Internet et qui représenteront 60% de la population active en 2020, font bouger les lignes de l’alimentation et poussent les entreprises agroalimentaires à réinventer leurs chaînes de valeur. De la variété, de l’authenticité, de la praticité, de la nouveauté, des produits sains, du nomadisme et du sens citoyen : voilà les nouveaux ingrédients que doivent contenir les produits alimentaires de la Génération Y (née entre 81 et 95) et de la Génération Z (née après 95) !

Voyons plus précisément les tendances qui se développent dans ce nouveau contexte.

 

1 Les innovations saveur et design

Dans une économie du partage émergente, la fidélité aux marques est quelque peu bousculée. Ce qui oriente le choix des jeunes consommateurs, c’est principalement la nouveauté. C’est ainsi que 40% des français de moins de 40 ans affirment qu’une nouveauté (goût, saveur, texture, format, packaging, design…) est suffisante pour déclencher un acte d’achat.

 

2 Les boissons saines

Qu’il s’agisse de boissons chaudes (tisanes, thé…) ou froides (eaux, eaux aromatisées, eaux à base de coco ou de baobab…), les boissons saines sont appelées à devenir de plus en plus populaires dans les années à venir et à remplacer les boissons sucrées et les sodas. Un fait marquant : en 2016 aux Etats-Unis, pour la première fois le nombre de vente d’eaux minérales en bouteille a dépassé celle des sodas !

 

3 Les produits « sans »

Sans gluten, sans lactose, sans sucre… Si seulement 2% des français souffrent d’allergies alimentaires, 1 personne sur 3 pense en être sujette. Cette croyance influence la perception du public qui associe les aliments exempts de substances telles que le gluten ou le lactose, par exemple, à un bénéfice pour la santé.

 

4 Les protéines végétales

Près de 2/3 des français de moins de 30 ans se revendiquent flexitariens, c’est-à-dire « végétariens dans l’âme » mais prêts à déroger à leur régime quand ils en ont envie ou quand le contexte ne leur permet pas de faire autrement. Ils sont 50% aux Etats-Unis. Cette tendance à la baisse de consommation de viande explique l’explosion des recettes à base de protéines végétales telles que le quinoa, le pois chiche ou le soja. Nuggets végétaux, falafels, saucisses végétales imitant la texture et le goûts des produits carnés envahissent les rayons des magasins spécialisés et de la GMS… Une tendance qui s’attaque aussi aux produits laitiers avec des yaourts à base de soja, crème d’amande … et même des fromages végétaux.

 

5 Les kits prêts à cuisiner

Alliant praticité, local, inspiration, lutte anti-gaspillage et expérience, les kits à cuisiner contenant tout le nécessaire (parfois prédécoupé) pour cuisiner un repas pour un nombre de personnes précis devraient exploser dans les années à venir. Selon Nielsen, en 2016, 25% des américains ont commandé un kit de repas, soit en magasin, soit en livraison et 70% d’entre eux ont renouvelé l’expérience. Quant aux jeunes, ils seraient 321% plus susceptibles que les générations précédentes d’acheter ces kits de repas !

 

Voilà de quoi inspirer les professionnels de l’agroalimentaire et les consommateurs !

 

Lire aussi :

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob, Solutions RH pour la communauté agro

Crédits photos : divinemisscopa, Creative Commons Attribution 2.0 Generic

 

 

Commentaires


Connexion