Une sucette qui fleurit les balcons

19/12/2017 00:00

 

Amborella Organics a créé la première sucette biologique aux fleurs dont le bâtonnet biodégradable renferme une graine à planter

Locavorisme, micro-farming, kits de champignons prêts à pousser, jardins partagés, ateliers de jardinage en entreprise, médiation par la nature …Le retour à la terre, au végétal est une tendance dont on redécouvre tous les jours les bienfaits…

Car s’intéresser au vivant induit une rupture dans l’espace-temps connecté et permet de se poser, de se retrouver, de rêver, de méditer et de s’émerveiller en reconsidérant la valeur, le temps et la fragilité de la vie.

Des instants précieux qui se transforment parfois en Madeleine de Proust, véritable inspiration, comme c’est le cas pour Brennan Clarke, co-dirigeant d’Amborella Organics qui fabrique des sucettes bios aux fleurs dont le bâtonnet biodégradable renferme une graine à planter.

 

 

Une sucette bio aux fleurs …qui fait pousser des fleurs !

Manger une sucette biologique aux parfums naturels de fleurs, puis planter horizontalement le bâtonnet pour voir germer et se développer une graine de la fleur qui parfumait la sucette, c’est possible ! Amborella Organics réenchante la confiserie en proposant un produit sain, beau, étonnant et créatif qui permet au consommateur de prolonger son expérience en rebouclant le cycle de la vie dans son jardin ou sur son balcon.

Les sucettes existent en 9 parfums différents. Les parfums Rose - Vanille et Hibiscus - Citron et Thym - Romarin et Menthe - Lavande et Citronnelle - Sauge et Marshmallow peuvent être vendus en assortiments. Mais il existe également 3 autres parfums :  Pêche et Souci - Pastèque et Bourrache - Champagne et Rose. Le site indique comment planter et prendre soin de la graine contenue dans le bâtonnet. Certaines plantes aromatiques ou fleurs peuvent être ensuite consommées.

Le concept de ces sucettes est né de la Madeleine de Proust de Brennan Clarke, co-dirigeant d’Amborella Organics.

 

 

Attirer toutes les générations dans le jardin

Brennan Clarke, Co-Dirigeant de l’entreprise explique : « Enfant, je passais des week-ends chez ma grand-mère qui vivait dans un appartement et ensemble nous nous occupions de son balcon plein de plantes. Pendant ces visites, je ne me rappelle pas avoir regardé des émissions télévisées ou envoyé des textos, mais je me souviendrai toujours de l’odeur de ses plants de tomates et de l’attente de voir de semaine en semaine quelles plantes auraient poussé. En 2011, j’ai élaboré le concept d’abriter une graine dans un bâton de sucette. Pour moi c’était la manière idéale d’attirer ou de faire revenir les générations jeunes et moins jeunes dans le jardin. »

La sucette est ainsi passée du statut de simple confiserie plutôt destinée aux enfants à un vecteur de lien intergénérationnel autour du végétal, incarné dans une douceur naturelle, transparente et belle.

 

Innover, c’est connecter plusieurs mondes

L’alimentaire est un secteur innovant qui se réinvente pour satisfaire des objectifs globaux, locaux et personnels. Il s’agit de répondre à un consommateur de plus en plus responsable et exigeant et à des habitudes de consommation qui évoluent avec les nouvelles générations. Mais il est aussi question d’assumer sa part de responsabilité environnementale et climatique.

Alors que le poids de ces enjeux pourrait paraître très limitant, ils libèrent depuis quelques années une créativité remarquable chez les acteurs du Food. L’alimentation, dépouillée du superflu se recentre sur des fonctions nécessaires. Elle prend un sens nouveau à travers des actes de consommation qui connectent le consommateur à d’autres mondes et lui permettent de prolonger son expérience.

 

Que d’inspiration !

 

Lire aussi

 

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob, Solutions RH pour la Communauté Agro

 

 

Commentaires


Connexion