Project Nourished : manipuler les sens...

16/03/2017 10:49

...pour le meilleur et pour le pire

 

 

Des frigidaires intelligents qui vous disent ce que vous pouvez cuisinez avec ce que vous avez en stock et se réapprovisionnent seuls ; des robots qui cuisinent comme de véritables chefs ; des imprimantes 3D aussi indispensables que des micro-ondes … voilà des équipements qui envahiront peu à peu nos cuisines. Les technologies se développent pour faciliter, ré-enchanter la préparation des repas faits avec de vrais aliments.

The Project Nourished a franchi un pas technologique et culturel supplémentaire en « virtualisant » la nourriture. Manger du « quasi-rien » en ayant l’impression de faire une expérience gastronomique, c’est possible ! Regardez la vidéo.

 

Une expérience gastronomique en réalité virtuelle

Le projet développé en Californie par une équipe pluridisciplinaire sous la direction de Jinsoo Ann propose une expérience de réalité virtuelle autour de la nourriture.

Voici la recette :

  • Prenez une personne consentante !
  • Equipez-là d’un casque qui projettera des images d’environnement adapté à son « menu »
  • Equipez-là d’un appareil destiné à simuler ses bruits de mastication selon la texture du met qu’elle aura choisi de manger
  • Donnez-lui un verre de cocktail gazeux
  • Diffusez les arômes correspondant au met choisi
  • Faites-lui manger un cube d’algues non calorique imprimé en 3D

Et voilà ! Le cube d’algues s’est transformé en sushi, en tarte aux pommes ou en steak pour 0 calorie.

 

La manipulation des sens pour le meilleur et pour le pire

Derrière l’effet « gadget » de l’expérience, de réels avantages pour les personnes intolérantes, allergiques ou devant effectuer un régime : le cerveau, trompé, ne se sent pas frustré.

Mais aussi des questionnements philosophiques, éthiques, nutritionnels. A l’heure où on nous parle de retrouver une proximité avec les aliments et leurs producteurs, comment cette tendance peut-elle séduire alors qu’elle est totalement artificielle ? Quid des excès de gastronomie virtuelle pour la santé, puisque l’aliment virtuel nourrit plus l’esprit que le corps ? En 2050, les 9 Mds de terriens que nous sommes mangeront-ils du Soleil Vert avec des cubes chargés en nutriments et vitamines ?

Alors, wonder ou pas wonder ?

Christelle Thouvenin pour WONDERFOODJOB.COM, solutions RH pour la communauté agroalimentaire

 

 

 

Commentaires


Connexion