Les industries agroalimentaires, parmi les plus innovantes

09/05/2018

Un paysage contrasté

L’Agreste (Service de la statistique et de la prospective agricole du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation) vient de publier un dossier consacré à L’innovation dans les entreprises agroalimentaires. Les résultats présentés concernent la période 2012-2014 et illustrent le dynamisme des entreprises agroalimentaires en matière d’innovation de produits, procédés, organisation et marketing. Le dossier fait en outre ressortir des corrélations entre innovation, taille des entreprises et export.

 

 

 

 

69 % d’industries agroalimentaires innovantes !

Avec 69% d’entreprises innovantes entre 2012 et 2014, les industries agroalimentaires représentent le deuxième secteur le plus innovant après le secteur de l’information et de la communication (71%). Arrivent en troisième position les autres industries manufacturières (60%).

Le taux global de 69% cache cependant des disparités. En effet, parmi les entreprises les plus innovantes, on trouve celles de la fabrication de boissons dont 87% ont innové sur la période. De même, les secteurs de la transformation de poissons et la fabrication d’autres produits alimentaires (sucre, cacao, thé…) innovent à plus de 80%. A l’inverse les entreprises de transformation de viande et du travail des grains et produits amylacés ont été moins innovants (51% et 49%).

70% des industries agroalimentaires de plus de 10 salariés qui ont innové en produits ou procédés déclarent avoir acquis de nouvelles machines, nouveaux équipements ou logiciels sur la période.

L’industrie agroalimentaire se caractérise également par davantage de dépôts de marques que de brevets sachant que pour un quart des cas, la protection de l’innovation réside dans le dépôt d’une marque.

 

Produits, procédés, organisation, marketing : l’innovation est partout !

L’étude distingue les innovations technologiques d’une part qui rassemblent les innovations de produits et de procédés ; et les innovations non technologiques d’autre part qui concernent l’organisation et le marketing.

En matière d’innovation produit, les entreprises agroalimentaires consacrent la moitié moins de leur part du chiffre d’affaire à cet investissement que les autres industries manufacturières. Pour autant, 96% des industries agroalimentaires qui ont innové en produit déclarent avoir introduit des biens nouveaux sur le marché.

Du côté des procédés, les innovations concernent principalement le processus de fabrication ou de production (83%). Mais 30% des entreprises ont aussi innové en logistique et distribution et 39% en ce qui concerne le soutien et le support.

En matière organisationnelle, les innovations concernent principalement le travail et la prise de décision (78%) ; l’amélioration des procédures (71%, +6 points par rapport à l’enquête précédente) ; mais également les relations externes (29%). Ces proportions sont similaires à celles de l’industrie manufacturière.

Enfin, dans le marketing, les industries agroalimentaires se distinguent par un taux d’innovation sur le design et l’emballage très supérieur aux autres secteurs manufacturiers et au commerce de gros avec 74% d’entreprises agroalimentaires ayant déclaré innover dans ce domaine. Inversement, les industries agroalimentaires semblent moins innovantes sur les techniques de promotion (44%), les méthodes de vente et de distribution (22%) et les stratégies de tarification (26%) par rapport au reste de l’industrie manufacturière (respectivement 56%, 27% et 35%).

 

La taille et l’export

Enfin, le rapport établit une corrélation entre l’innovation et la taille de l’entreprise d’une part ; et l’innovation et la présence à l’export d’autre part.

Les entreprises de 250 salariés et plus innovent technologiquement plus de 2 fois plus souvent que les entreprises de 10 à 19 salariés et 5 fois plus en ce qui concerne un nouveau produit pour le marché. Elles reçoivent aussi davantage de soutien financier public que les entreprises de 10 à 19 salariés. (66% contre 38%)

Par ailleurs, 79% des entreprises agroalimentaires exportatrices sont innovantes, contre 55% des entreprises non exportatrices. L’innovation produit est particulièrement concernée avec 2 à 3 fois plus d’innovations produits chez les entreprises exportatrices par rapport aux entreprises non exportatrices. La part du chiffre d’affaires consacrée à l’innovation produit est aussi plus élevée chez les entreprises exportatrices (12%, contre 7% pour les entreprises non exportatrices.)  

 

Le dossier complet fournit de nombreuses autres données intéressantes sur l’innovation des industries agroalimentaires en France et une comparaison avec les autres secteurs et avec les autres pays en incluant le secteur de l’artisanat et les TPE.

Les résultats de la prochaine période sont très attendus. En effet, il sera intéressant de voir si la pression exercée par les distributeurs et la hausse des matières premières a eu un effet sur la capacité des entreprises à innover. De même, quelle sera la prise en compte des start-ups et de la FoodTech qui se développent fortement depuis 2014 ?

 

Lire aussi :

 

Crédit photo : Photo by Vital Sinkevich on Unsplash

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob

 

Commentaires


Connexion