La Data Cuisine

04/02/2019 10:25

Et les infographies ne seront plus jamais les mêmes !

La Data Cuisine permet de faire de la nourriture un moyen d’exprimer les données… C’est plus goûtu qu’un camembert, plus épicé qu’un histogramme, plus fun qu’une courbe ! Les mélanges d’ingrédients, formes, textures, couleurs, odeurs, épices ainsi que les présentations des réalisations permettent d’appréhender et de présenter les données de manière décalée et sensorielle.    

 

 

Du nouveau dans l’expression de la donnée !

La Data Cuisine, c’est l’art d’exprimer de manière culinaire et sensorielle les données publiques locales avec toutes leurs vérités, leurs absurdités, leurs contrastes et leur férocité. Périssabilité oblige, les chefs d’œuvre sont immortalisés en photos légendées pour plus de clarté.

Grace à des vérines remplies de couches d’ingrédients distincts, on peut ainsi mettre en corrélation la localisation des déchetteries de produits dangereux avec le niveau de revenu des personnes qui vivent sur ces mêmes zones au Massachussetts. Triste conclusion : plus on est pauvre, plus on est exposé à la pollution…

On peut aussi exprimer la proportion d’énergie renouvelable en Suisse et montrer sur une pizza, avec des ingrédients différents, qu’elle ne représente que 15% de l’énergie produite !

Quel est le taux d’utilisation du Dark Net dans différents pays ? Des petits oignons farcis nous le disent ! Plus il y a de couches d’oignons, plus la pratique est répandue.

Trois soupes plus ou moins épicées peuvent représenter les trois plus grosses préoccupations du Kosovo : le chômage, la corruption et le développement économique...

Et, ci-dessous, on vous laisse deviner !

Bref, la Data Cuisine offre un terrain de jeu à la fois culinaire, statistique et créatif pour revisiter la donnée et bousculer les esprits et les sens. Actuellement, le mouvement Data Cuisine propose des ateliers à Helsinki, Barcelone, Leeuwarden, Basel, Berlin, Boston, Pristina et en Belgique.  La Data Cuisine a aussi fait l’objet d’une exposition à la Fondation EDF et remporté la médaille d’or au Kantar Information Is Beautiful 2016.

 

Rendre l’information digeste… ou pas !

Depuis l’avènement d’Internet, la donnée a envahi le quotidien privé et professionnel. Les cadres ont vu leur masse d’information multipliée par 10 en dix ans. Les campagnes de sensibilisation doivent rivaliser d’effort pour se frayer un chemin vers le cerveau de leurs cibles.

Dans ce contexte, de nombreuses tentatives de rendre l’information accessible et compréhensible se multiplient via des contenus ciblés sur abonnement, des informations séquencés et des infographies épurées et pleines d'icônes et de symboles.

La Data Cuisine, certes encore confidentielle, présente l’avantage d’étonner et de marquer les esprits par son objectif créatif, pédagogique et sensoriel. C’est une initiative de prozessagenten, process by art and design et de l’expert en visualisation des données Moritz Stefaner.

 

Régalez-vous sur le site Data Cuisine !

 

Image : copie d’écran du site Data Cuisine

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob

 

Lire aussi :

Commentaires


Connexion