Le chocolat Rubis

14/09/2017

 

Un chocolat naturellement rose et fruité créé par Barry Callebaut

 

On connaissait le chocolat noir, au lait et blanc. On connaissait aussi, notamment au Japon, le chocolat vert au thé ou au wasabi, et à tous les ingrédients régionaux (miso, sauce soja, azuki… si si !) qui font le succès commercial de Kit Kat au Pays du Soleil Levant. Mais jusqu’à présent, les chocolats colorés étaient aromatisés ou contenaient des colorants..

80 ans après la création du chocolat blanc, le Suisse Barry Callebaut, premier transformateur mondial de cacao, vient de créer un chocolat naturellement rose ! Le chocolat Rubis.

 

 

Des années de recherche, de sélection et d’innovation pour créer le Rubis

Cette innovation est le fruit de plusieurs années de recherche et de travail sur les 20 000 molécules qui composent les fèves de cacao. Grâce à un procédé unique, Barry Callebaut a réussi à libérer les pigments roses et goûts fruités des fèves provenant de cacaoyers de Côte d’Ivoire, d’Equateur et du Brésil. Le résultat serait (on attend de goûter !) : un chocolat à la douceur exquise avec des notes de fruits rouges.

Les marchés UK, US, chinois et japonais ainsi que les Millennials très réceptifs

Barry Callebaut indique avoir fait des études chez les consommateurs britanniques, américains, chinois et japonais qui seraient très réceptifs au chocolat Rubis. L’Asie, où il n’y a pas de culture du chocolat, semble un marché prometteur. De même, l’industriel parie sur le succès du Rubis auprès des Millennials - hédonistes - et sur Instagram et Pinterest.

Les français qui sont les plus grands consommateurs de chocolat noir succomberont- ils ?

Réponses d’ici quelques mois.

Quels impacts d’une explosion de la demande ?

« Barry Callebaut s’engage envers une production durable de cacao d’ici à 2025 afin d’assurer l’approvisionnement futur du cacao et d’améliorer les conditions de vie des cultivateurs » indique le communiqué de presse de l’entreprise. Un point important car à l’échelle de la planète, on peut aussi se demander quel serait l’impact sur les terres agricoles et l’environnement des pays en développement d’une explosion de la demande de ce chocolat, notamment en Asie.

 

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob, Solution RH pour la Communauté Agro

 

 

Commentaires


Connexion