Des menus stupéfiants !

04/04/2018 00:00

 

Le cannabis à la carte de plusieurs restaurants

 

Alors que la consommation de cannabis divise les français, certains chefs étrangers le cuisinent en des mets aussi raffinés que planants ! Ce serait même une des tendances Food du moment.

 

 

 

 

The Herbal Chef : des soirées psychédéliques… ou pas

Chris Sayegh, le Chef de ce fameux restaurant Californien, The Herbal Chef,  invite les adultes de plus de 21 ans à une expérience complète avec les mets les plus fins cuisinés avec du cannabis. Il précise : « C’est sympa de voir la soirée évoluer en regardant les convives. Au début, tout le monde est assez volubile et excité et vers la fin du repas, tout le monde est content et rigole sur le canapé. »

Le chef ne propose pas uniquement des repas au cannabis. Les repas au psychotrope représentent 50% de ses commandes. Il précise aussi que sa priorité c’est d’abord de choisir et cuisiner des ingrédients de qualité assortis avec des vins qu’il choisit. Pour les repas au cannabis, il peut adapter la dose consommée aux personnes en fonction de leur « état ». Le restaurant propose aussi des repas à domicile, des banquets, des événements.

On aimerait bien voir ce que cela donne dans un repas d’entreprise !

 

Fraiche à Amsterdam : y’a pas que les marins qui chantent !

A Amsterdam, les chefs Noah Tucker et Tony Joseph du restaurant Fraiche ont invité des convives à un repas psychédélique.

Un journaliste du Guardian, Jules Marshall, convié à cette soirée raconte : « Je suis intensément conscient du goût de la chair dans ma bouche : c’est goûteux et je finis, mais les autres assiettes partent juste entamées. Une hilarité psychédélique règne…Je ne ferais pas un dîner psychédélique toutes les semaines, mais pour une occasion spéciale ? Très certainement. C’est une nouvelle direction excitante pour les chefs expérimentaux qui sont intéressés par prendre une approche gastronomique vers la conscience. »

 

La saumonette stupéfiante d’un restaurateur de l’Indre

Oui, mais là, ça n’est pas fait exprès !  

En janvier, un restaurateur de l’Indre a servi à ses clients une saumonette au cannabis. Il ne s’est pas rendu compte qu’il avait cuisiné du cannabis et non de l’oseille. Certains clients ont dû être hospitalisés. (On imagine la quantité de cannabis mis dans la sauce !)

Au même moment, quelqu’un, quelque part, s’est peut-être fait un joint à l’oseille ….

 

Lire aussi :

 

Photo by Rick Proctor on Unsplash

Photo by Artur Rutkowski on Unsplash

Commentaires


Connexion