La Brexit Box pour survivre au divorce

30/01/2019 07:17

Le kit de survie en cas de chaos …

Et non, ce n’est pas une blague ! Mi-tendance, mi-opportuniste… mi-alarmiste aussi (ce qui fait trois moitiés...), la Brexit Box est un kit de survie pour se préparer à la vie après le divorce entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. Et ça marche !

 

 

Un kit de survie pour 30 jours à 300 livres

Que contient la Brexit Box ?    

  • 60 portions de plats principaux lyophilisés et 48 portions de viande
  • un filtre à eau
  • un allume-feu pour chauffer de l'eau

A l’origine de cette idée, James Blake, dirigeant de l’entreprise Emergency Food Storage UK a déjà vendu au moins 600 Brexit Box en un mois, tandis que de nombreux britanniques s’inquiètent des approvisionnements en produits frais et font des réserves de conserves et produits de première nécessité.

L’idée de cette box tombe donc à pic pour tous ceux et celles qui redoutent des pénuries alimentaires, du chômage, et de nombreuses conséquences économiques et sociales suite au retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne annoncé dans 2 mois. La survie en boîte, héritée des conflits armés, serait presque réenchantée sous la forme d'une Box (sooo trendy !) …

 

Ambiance …

La situation est quand même bien tendue et un nouveau rebondissement a exacerbé les inquiétudes.

« Pour tenter d’éviter l’éclatement du Parti conservateur qu’elle dirige, Theresa May a pris le risque, mardi 29 janvier, d’un affrontement majeur avec l’Union européenne, et accru le danger d’un Brexit sans accord à deux mois jour pour jour de la date fixée pour le divorce. Un « no deal » potentiellement néfaste pour l’économie du Royaume-Uni et, dans une moindre mesure, pour celle du continent, explique Le Monde. »

Pendant ce temps, de nombreux britanniques, inquiets des conséquences du Brexit, se rassemblent sur des groupes, partagent des conseils pratiques et des listes de produits alimentaires et de première nécessité à stocker. Comme le groupe 48% Preppers qui rassemble, derrière son étendard arborant du «PQ», presque 8000 membres qui échangent sur la préparation pratique de « la vie après le Brexit »...

A suivre …

 

Image : Elionas2 sur Pixabay

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob

 

Lire aussi :

BREXIT : les conséquences agroalimentaires du divorce

Commentaires


Connexion