Votre partenaire recrutement dans l'Agroalimentaire

« Semaine de la QVT : bien-être et télétravail »

Publié le 8 juin 2021

Modifié le 9 juin 2021

[Témoignage] : Dans le cadre de la semaine de la Qualité de Vie au Travail, du 14 au 18 juin, Favzia Mohamed, Consultante en efficacité organisationnelle, nous parle QVT, impact de la crise sanitaire notamment autour de la notion de télétravail, et de l’événement auquel elle participe, « Epanoui.e derrière ton écran ».

Présentez-nous votre parcours.

J’ai un diplôme d’Ingénieur Agroalimentaire obtenu en 2005. J’ai ensuite réalisé toute ma carrière dans l’Agroalimentaire, principalement en R&D. Je suis passée de la recherche fondamentale au développement ultra appliqué, principalement en BtoC et également en BtoB. Mes expériences sont diverses puisque j’ai travaillé chez Mondelez dans le domaine des boissons en poudre. Par la suite, j’ai travaillé chez Danone dans l’alimentation infantile, puis chez Mars Drinks dans la distribution automatique de boissons chaudes. Je suis aussi passée par Findus avec les produits surgelés. Et enfin, ma dernière expérience était chez Agrana dans les préparations à base de fruits.

Désormais je suis Cheffe d’entreprise, c’est très récent, depuis février de cette année !

Dans le cadre de la semaine de la QVT en France qui se tiendra du 14 au 18 juin, vous participez comme intervenante à l’événement « Epanoui.e derrière ton écran ».

« La démarche QVT revient à s’interroger sur le bien-être d’une personne à son poste »

En quelques mots comment définir la démarche de Qualité de Vie au Travail ?

Pour ma part, la notion de Qualité de vie au travail, je l’associe au rôle de Chief Happiness Officer. Concrètement, cette démarche revient à s’interroger sur le bien-être d’une personne à son poste. Quels sont les outils, l’environnement de travail nécessaires pour qu’il/elle soit bien pour faire son job ?

La première fois où j’ai été confrontée à cette notion de QVT, j’étais chez Danone, aux Pays-Bas. On a travaillé sur un grand changement : le regroupement des différents sites de R&D vers un seul centre. Et c’est là que j’ai compris que les habitudes de travail ont un impact sur le bien-être des salariés. Effectivement, pour moi, ce changement était simple ; alors que pour d’autres, il avait un impact certain. Ce changement entrainait des temps de trajet plus importants jusqu’à une heure porte à porte, mais une heure aux Pays-Bas c’est énorme ! A Paris quand on parle de 45 min, 1h de trajet pour se rendre sur son lieu de travail on est content… En tant qu’ambassadrice du projet, j’ai essayé d’accompagner mes collègues vers ce changement. A partir de cet événement, je me suis intéressée au lien entre la Qualité de Vie au Travail et la performance d’un collègue, d’une équipe, d’un projet.

« 26 % de télétravailleurs en 2020 estiment que le télétravail a eu un impact sur leur santé psychologique »

Quels ont été les impacts de la crise sanitaire sur le bien-être au travail des salariés ?

D’après des études récentes, on peut noter des changements importants qui impactent directement la Qualité de Vie au Travail. Si on parle uniquement de la généralisation du télétravail, voici quelques chiffres qui illustrent les conséquences de la crise sanitaire. Les moments d’échanges informels au travail manquent à plus de 2/3 des salariés français interrogés (Source: étude Harris Interactive, Février 2021). On note aussi que 26 % de télétravailleurs en 2020 estiment que le télétravail a eu un impact sur leur santé psychologique qu’il s’agisse d’isolement, de confiance, de management. (Source: baromètre du télétravail 2021). Et, ces changements ne sont pas que temporaires puisque l’on estime que 80% des dirigeants prévoient de permettre aux employés de télétravailler après la pandémie (Source: Etude Gartner, Juin 2020).

« La généralisation du télétravail a aussi eu de lourdes conséquences sur la QVT »

Et pour vous, quels ont été les impacts de la crise sanitaire ?

Chaque confinement a amené son lot d’apprentissages. Lors du 1er confinement, j’étais encore en poste, responsable d’une équipe de 30 personnes. Les annonces gouvernementales étaient fréquentes et les situations individuelles me demandaient une belle gymnastique d’organisation.

Dans cette situation inédite, la communication, la transparence sont importantes. Que dire ? Quand le dire ? Comment s’organise-t-on ? Le point qui m’a le plus gênée, c’était la gestion de la RGPD, notamment lorsqu’un collaborateur est absent, est-ce que je dois/peux dire qu’il est malade ou à risque ?. Et pour moi cette interrogation était fondamentale et fait aussi partie de la démarche QVT.

Lors du 2è confinement, j’ai pu avancer sur mon activité professionnelle. Et c’est là que je me suis intéressée à la QVT pour les personnes 100% en télétravail. J’ai eu la chance d’avoir un réseau professionnel et personnel actif pour éviter l’isolement, justement…

Enfin, d’un point de vue très personnel, la crise sanitaire m’a remise en question. En tant que professionnelle et maman, je me suis posée la question de la place du travail dans mon quotidien ; c’est alors que j’ai eu le déclic de l’entreprenariat. J’ai décidé de devenir Cheffe d’entreprise.

« Nous sommes présents toute la semaine avec différents temps dans la journée pour donner des astuces et conseils autour du bien-être. »

Concrètement, en quoi consiste l’événement « Epanoui.e Derrière mon écran » ?

La semaine « Epanoui.e derrière ton écran » se tient du 14 au 18 juin, semaine de la QVT, définie par l’ANACT. Nous sommes présents toute la semaine avec différents temps dans la journée pour donner des astuces et conseils autour du bien-être au travail.

Il y a tout d’abord des ateliers de rituels matinaux, suivi d’un atelier éveil des sens. Ensuite, nous nous retrouvons sur la pause-déjeuner, puis vers 14h pour parler organisation, productivité et charge mentale. Vers 16h, nous parlons de problématiques comme la respiration, la mise en mouvement. Ensuite, nous nous retrouvons à 18h pour un temps de la Terre. Enfin, le soir nous nous retrouvons pour vous faire voyager avec de la musique, des contes et des rituels de fin de journée. 

« En tant que Consultante en efficacité organisationnelle, j’ai voulu aborder la question de l’organisation du travail à la maison »

Pourquoi participez-vous à l’événement « Epanoui.e derrière ton écran » ?

« Epanoui.e Derrière ton écran » c’est une opportunité qui s’est présentée à moi grâce à deux coachs qui animaient, en février 2021, « le sommet du déclic » sur le thème de l’entreprenariat. Elles avaient l’ambition de monter un nouveau sommet autour du bien-être au travail, notamment avec la généralisation du télétravail, et les bénéfices qu’il peut apporter, qu’il s’agisse des freelances ou des salariés.

Mon métier aujourd’hui est d’apporter des outils pour la gestion de son temps à mes clients. Je veux faire passer mes clients de « Je n’ai pas le temps » à « Je priorise mes tâches ». En tant que Consultante en efficacité organisationnelle, j’ai voulu aborder la question de l’organisation du travail à la maison.

Notre « tribu » « Epanoui.e derrière mon écran » est constituée d’entrepreneurs convaincus et passionnés avec des coachs, mentors, consultantes, une professeure de yoga et une Épicurienne, qui s’allient avec des experts afin de proposer un large éventail d’outils de bien-être.

« Notre objectif est de donner des outils que chacun peut réutiliser et donner l’envie d’aller en chercher d’autres. »

Quels sont les objectifs principaux de cette démarche QVT ?

Chacun a sa propre définition de la Qualité de Vie au Travail. Au travers de l’événement « Epanoui.e derrière ton écran » notre objectif est de donner des outils que chacun peut réutiliser, approfondir et donner l’envie d’aller en chercher d’autres. Tout cela ce n’est qu’un début. On vous ouvre la porte vers l’épanouissement et le bien-être personnel : venez-nous rejoindre !

Propos recueillis par Aurélie DEJEAN