Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt

Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt

Le lien au sol doit être une priorité

Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt a clôturé lundi 14 novembre, les 9es Assises de la Bio à Paris.

Le Ministre a rappelé que nous sommes actuellement à un tournant en ce qui concerne la Bio.  La Bio est bien plus qu’un mode de production sans pesticides. Son développement s’accélère et nécessite que l’on fasse des choix en termes de positionnement et de règlementation et que l’on développe les systèmes d’approvisionnement, la formation ainsi que de nouveaux modes de financement.

Que voulons-nous ? Une Bio équitable qui valorise nos produits et nos producteurs ; ou bien une Bio « pas chère » qui vide un label de son sens ? Souhaitons-nous du « Bio en boîte » produit dans des tours vertes et des élevages clos asseptisés ; ou bien une Bio qui conserve le contact de l’homme et des êtres avec le sol ?

Pour travailler à la promotion d’une Bio qui reste fidèle à ses fondements et qui conserve le lien au sol, le Ministre a convié les acteurs à poursuivre le Plan Ambition Bio dont les principaux axes devraient être dévoilés à l’occasion du prochain Salon International de l’Agriculture.

Christelle Thouvenin pour WONDERFOODJOB.COM, site emploi-recrutement dans l’agroalimentaire

Photo : Commons Wikimedia