Les Millennials et l’emploi

Les Millennials et l’emploi

Une préoccupation plus qu’une satisfaction ?

 

Encore une étude sur les Millennials et l’emploi ? Et oui !

BVA et DOMPLUS ont réalisé une enquête sur Les préoccupations des moins de 35 ans en matière d’emploi. Pour ce faire ils ont interrogé du 12 au 16 janvier 2018, par Internet, un échantillon représentatif de 1002 personnes âgées de 18 à 35 ans, dont 735 actifs en emploi. La tranche d’âge correspond à peu près à celle des fameux « Millennials » si l’on considère que cette dernière est composée des « Générations Y » (nés plus ou moins entre 1980 et 1995) plus une partie des « Générations Z » (nés après 1995). Mais il est vrai que cette typologie est souvent variable à 3 ans près.

Effet du Blue Monday - ce jour le plus déprimant de l’année qui était cette année le lundi 15 janvier (période de l’enquête) - de la saisonnalité, ou de l’actualité… les résultats de l’étude sont quand même un peu déprimants !

Mais considérons le verre à moitié plein. Pour les entreprises, c’est l’occasion de voir comment améliorer leur marque employeur. Pour les Millennials, c’est l’opportunité de mettre en perspective leur relation au travail avec celle de leur génération ; localisation, niveaux d’études et sociaux confondus.

Nous nous concentrerons dans ce premier volet sur la relation à l’emploi, puis dans deux autres articles sur les critères de choix professionnels et l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

 


L’emploi : une préoccupation majeure pour les Millennials

Selon l’étude, pour 82% des moins de 35 ans, réussir sa vie professionnelle est compliqué. Les taux sont particulièrement importants pour les périurbains (89%), les diplômés d’un bac professionnel (89%), les employés (86%) et les femmes (87%).

Les cadres semblent plus optimistes. Ils sont particulièrement représentés chez les répondants qui considèrent que réussir sa vie professionnelle est simple. Il serait intéressant de pouvoir creuser l’incidence de la formation et du genre sur la perception et la réalité des situations.

 

Plus optimistes sur le plan personnel que professionnel

Ces premiers chiffres sont corrélés avec le fait que les Millennials sont globalement plus optimistes sur le plan personnel que professionnel. Ils sont en effet 73% à être optimistes sur le plan personnel avec des taux supérieurs chez les CSP +, les hommes et les personnes en couples.

Ils ne sont que 58%, en revanche, à être optimistes sur le plan professionnel avec, là aussi, des taux supérieurs chez les cadres, les Bac+5, les 18-24 ans et les hommes.

 

64% des actifs de moins de 35 ans sont satisfaits de leur vie professionnelle

64%, c’est un taux de satisfaction inférieur à celui de la population globale où 8 salariés sur 10 se disent satisfaits de leur vie professionnelle, selon BVA.

Parmi ces 64% de satisfaits, on retrouve la tranche des 18-24 ans (72%), les personnes aux revenus mensuels supérieurs ou égaux à 2500 €, les salariés du secteur public (70%) et les diplômés Bac+ 2 et plus.

Les insatisfaits (33% au global) sont des personnes aux revenus inférieurs ou égaux à 1700 € (40%), les 30-34 ans (38%) et les salariés du secteur privé (36%).

 

Ressources financières et carrière first !

Par ailleurs, les ressources financières (86%) et la carrière professionnelle (80%) apparaissent comme les principales préoccupations des moins de 35 ans.

Ensuite seulement arrive la vie familiale (77%), l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle (77% - et 93% chez les cadres), les conditions de travail (75%), la santé (74%), la vie sentimentale et sexuelle (73%) et le logement (73%).

 

De ces premiers résultats semblent se dégager des différences marquées entre les 30-34 et les 18-24 ans, mais il est vrai que les deux tranches d’âge sont dans des étapes de vie personnelle et professionnelle assez différentes.  Les cadres et les diplômés paraissent à la fois être les mieux « outillés » mais aussi les plus sollicités et en attente d’un meilleur équilibre vie professionnelle - vie personnelle.

Voyons maintenant les critères de choix professionnels et la vision du travail des Millennials.

Millennials, vous reconnaissez-vous dans ce portrait ?

 

Lire aussi :

 

Crédit photos : https://pxhere.com/fr/photo/1277681, CC0 Domaine Public

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob, Solutions RH pour la communauté agro