FoodTech : investissements européens et impacts du Covid19

FoodTech : investissements européens et impacts du Covid19

 

Les startups de la FoodTech ne cessent d’innover à la croisée de l’alimentation, de la technologie et des usages. L’écosystème comprenant des startups très diverses depuis la jeune pousse jusqu’à l’entreprise mature peut se décomposer en 6 catégories : AgTech (agriculture et fermes du futur, capteurs, drones, progiciels…), Delivery (livraison de repas et de courses…) ; FoodService (amélioration de la gestion de la restauration hors foyer…) ; FoodScience (innovations produits plus sains, écologiques, nutritionnels… - innovations de rupture…) ; Coaching (applications, nutrition personnalisée…) ; Retail (innovation dans la distribution, de la supply chain à l’expérience client…). Quelles sont les dernières évolutions de l’écosystème FoodTech européen en termes d’investissements ? Quel pourrait être l’impact du Covid19 sur les différentes catégories d’entreprises ? 

DigitalFoodLab vient de publier deux rapports relatifs à la FoodTech, le premier sur l’évolution des investissements en Europe et le second sur l’impact de la crise du Covid19

Voici quelques informations tirées du webinair de présentation du premier rapport, le 30 avril dernier, par Matthieu Vincent et Jérémie Prouteau, qui vous donneront certainement envie de télécharger les rapports complets sur le site de DigitalFoodLab !

 

Des investissements dans la FoodTech européenne en hausse en 2019, avec moins de transactions

  • Les investissements dans la FoodTech Européenne atteignent 2,4Mrd€ en 2019 (contre 1,7 Mrd€ en 2017 et 0,9 Mrd€ en 2018)

  • C’est l’augmentation des investissements dans les startups matures, ayant prouvé leur modèle, qui explique en très grande partie cette augmentation, au détriment des jeunes pousses, plus risquées. 
  • Le nombre de « deals » a baissé, traduisant une augmentation du niveau des transactions. Le nombre de « deals » supérieurs à 500 K€ a ainsi augmenté.
  • Alors qu’elles absorbaient en 2015, 80% des investissements, puis 43% en 2017, les 7 licornes européennes valorisées aujourd’hui à plus d’1 Mrd€ (Deliveroo, Ocado, Delivery Hero, Hello Fresh, Brew Dog, Just Eat, Take Away) ne représentent plus en 2019 que 23% des investissements dans un écosystème de plus de 2000 startups.

 

L’écosystème européen FoodTech progresse, mais reste centralisé, disparate et mineur dans le monde

  • La FoodTech européenne ne représente que 14% des investissements de la FoodTech mondiale, sachant que la définition de la FoodTech peut aussi varier d’une zone géographique à l’autre.

  • Il n’y a pas eu « d’effet Beyond Meat » en Europe alors que les substituts de viande végétaux imitant la texture et le goût de la viande et les viandes de laboratoire connaissent davantage de succès dans le reste du monde. 

  • Au niveau européen, 66% des investissements 2019 ont été réalisés dans des startups de ces 5 villes : Amsterdam, Londres, Paris, Barcelone et Berlin.

  • Le leader européen est le Royaume-Uni, très concentré autour de Londres et premier en termes d’investissements. Le Delivery concentre 86% du montant des investissements sur un nombre de deals réduits. Deux leaders se détachent avec Deliveroo et Brewdog.

  • L’écosytème FoodTech français est fortement concentré autour de Paris, dans l’AgTech (48% du montant des investissements) et le FoodService (35% du montant des investissements). En 2019, les investissements de plus de 20 M€ ont explosé avec des startups comme Lunchr, Ynsect, Wynd, Microphyt qui se détachent du peloton, mais pas de véritable leader, ni d’entreprise emblématique dans la livraison, contrairement aux autres pays.

 

Les startups européennes de livraison raflent 66% des investissements

  • Les startups européennes de livraison de plats et de courses ont capté 66% des investissements en 2019.

  • Cependant depuis 2 ans, la part des startups qui se lancent dans la livraison est en baisse, à la faveur de startups spécialisées dans le FoodScience (produits innovants et packaging) et le FoodService (solutions innovantes la restauration hors foyer).

 

Quels impacts du Covid19 sur la FoodTech ?

Il est sans doute un peu tôt pour tirer des conséquences concernant l’impact du Covid19 sur la FoodTech. Néanmoins, certaines entreprises ou projets sont sans doute à observer avec beaucoup d’attention :

  • Les startups qui proposent des livraisons avec des robots ou des drones, permettant une livraison sans contact ;

  • Les startups qui proposent des solutions au Food Service pour une continuité ou une reprise d’activité  (bons d’achats, systèmes de commande…) ;

  • Les startups spécialisées dans les produits végétaux ou substituts de viandes, ou viande de laboratoires, pour des raisons sanitaires ;

  • Les startups travaillant sur des innovations produits santé ou de la nutrition personnalisée permettant d’accroître la réponse immunitaire individuelle par exemple.

Pour une analyse plus détaillée et plus experte à ce stade, vous pouvez télécharger et consulter le rapport de DigitalFoodLab sur l’impact du Covid19 sur la FoodTech : FoodTech interrupted.

 

Photo by Owen Beard on Unsplash - Photo by LikeMeat on Unsplash

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob
 

Lire aussi :