Coronavirus : vers de nouveaux alicaments ?

Coronavirus : vers de nouveaux alicaments ?

 

 

Avec la crise du Coronavirus, les habitudes alimentaires des humains confinés sont en train de changer. Parmi les attentes des consommateurs, le souhait de trouver dans l’alimentation des moyens d’atténuer l’impact du Covid19 et de renforcer leur système immunitaire deviendrait de plus en plus prioritaire, selon Tastewise, une startup utilisant l’intelligence artificielle pour capter en temps réel, analyser et prévoir les tendances en matière d’alimentation. 

 

Quand le Covid19 influence les recherches alimentaires sur le net

Ainsi, avec l’arrivée de la pandémie, Tastewise a-t-elle observé sur le net le développement de trois comportements liés à l’alimentation afin de prévenir, réduire les effets et soigner les symptômes du Coronavirus. Ces comportements dessinent trois types de stratégies pour lutter contre le virus : renforcer son système immunitaire ; soulager le stress et combattre la maladie grâce aux vertus des aliments.

Les articles de référence ne précisent pas de segments concernant ces données selon la zone géographique, l’âge, le sexe…et indiquent que les aliments mentionnés sont le résultats de recherches de consommateurs et ne constituent en aucun cas un conseil médical ou de santé.  

 

Renforcer son système immunitaire avec du sureau et du cornichon ?

Tastewise a ainsi observé une augmentation de 27% des conversations et mentions sur le « système immunitaire » sur le net et les réseaux sociaux et une augmentation de 36% d’utilisateurs pour ce mot clef. Relancé par le Covid 19, l’intérêt pour la thématique « système immunitaire » a d’ailleurs fait un bon inédit de +66% d’un mois à l’autre alors que d’habitude, à la fin de la saison hivernale, le sujet devient moins d’actualité. Sur ce même thème, le « sureau » a fait une progression de 108 % et le « cornichon » de 18,5 % dans les conversations et recherches relatives au système immunitaire.

 

Soulager le stress avec du romarin ?

Le « soulagement du stress » a vu sa popularité augmenter de 12% par rapport à la même période de l’année dernière tandis que le nombre d’internautes utilisant ce mot clef a augmenté de 27%. En lien avec cette thématique, les recherches et conversations concernant le « romarin » ont fait une progression de 114%.

 

Combattre les symptômes avec la camomille, le melon et le kombucha ?

Enfin, les recherches et conversations concernant « combattre la maladie », ont progressé de 35%, tandis que le nombre d’utilisateurs pour ce mot clef a augmenté de 45%, traduisant une approche proactive des consommateurs d’après Tastewise. L’entreprise note aussi l’augmentation de la popularité du hashtag « sickday ». En terme d’aliments associés à « combattre la maladie », les recherches et conversations sur le « melon » ont augmenté de 28%. La « camomille » a augmenté de 81,5% dans les recherches et conversations relatives aux anti-inflammatoires. Le « kombucha », cette boisson acidulée obtenue grâce à la culture symbiotique de bactéries et de levures, voit également sa popularité augmenter de 73% dans les recherches sur la médecine par l’alimentation, notamment en association avec d’autres ingrédients comme le fruit de la passion ou les champignons (+55% de popularité).

 

 

En deuxième ligne, mobilisé pour nourrir les français, le secteur alimentaire et agroalimentaire pourrait voir naître de nouvelles innovations d’ « alicaments » dans une optique de préserver et booster la santé des consommateurs. Entre croyances, fausses allégations, recettes de grand-mère et effets réellement constatés, il sera sans doute nécessaire de faire la part des choses de manière scientifique et vulgarisée auprès d’une population traumatisée.  

 

Sources :

https://vegconomist.com/market-and-trends/consumer-behaviour-during-coronavirus-reveals-top-foods-and-drinks-were-craving-in-a-crisis/

https://nocamels.com/2020/03/food-tastewise-coronavirus-data-drinks/

https://www.israel21c.org/coronavirus-boosts-trend-toward-foods-that-boost-immunity-and-lower-stress/

 

 

Image par Moira Nazzari de Pixabay 

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob

 

Lire aussi :