# 1 Un réseau, tu auras !

# 1 Un réseau, tu auras !

Pour tracer plus facilement ta route !

Dans une économie de la collaboration, difficile de rester isolé-e du monde, à moins de vivre seul-e, sans wifi, sur une île déserte ! Sans forcément le décider, chacun-e est à la croisée de plusieurs communautés personnelles et professionnelles physiques et virtuelles. Tout l’art du réseautage consiste à savoir organiser, nourrir, aider, connecter, animer, développer et « utiliser » ses relations pour tracer plus facilement son chemin. Le réseautage est donc une démarche pro-active bien différente du « piston »…

 

 

Le réseau n’est pas du piston !

Le « piston », c’est en quelque sorte un privilège, un passe-droit ou un billet coupe-file pour un emploi (ou autre chose) accordé à un proche ou au proche d’une relation. Le « coup de piston » est donné indépendamment des compétences de la personne qui en bénéficie - le « pistonné » - et sans que cette dernière n’ait été active dans une démarche réseau. 

Ça a l’air sympa comme ça, mais le piston a son revers de la médaille ! Le candidat ayant bénéficié d’un traitement de faveur devra traîner une réputation de « pistonné » et prouver doublement qu’il est capable et légitime à un poste. On ne se privera pas de critiquer ses moindres écarts et faiblesses, ni de passer ses compétences au crible… Pour la personne qui pistonne c’est pareil : si elle embauche un proche incompétent ou un candidat dont la personnalité ne convient pas à l’organisation, c’est sa propre crédibilité, son système de valeurs et son image qui seront entachés.

Le « piston » est connoté négativement, surtout dans le cadre professionnel. Il est ainsi associé à du favoritisme, à de l’entre-soi social, à des pratiques inéquitables au détriment de personnes plus qualifiées ou plus méritantes. Mais quid si le « pistonné » est également compétent et compatible en plus d’être le fils de ou la nièce de ? Ah ben là, on vous laisse 4 heures et on vient ramasser les copies ensuite…

Revenons à la démarche réseau. Dans une démarche réseau, la personne qui recherche un poste ou de l’information, fait l’effort d’aller à la rencontre d’autres personnes. Elle suscite - ou non - des recommandations sur la base de son parcours professionnel, de ses compétences interpersonnelles, de ce que ses interlocuteurs comprennent de sa démarche et de sa personnalité. Elle est donc proactive. Elle partage. Elle cherche aussi à aider les autres tout en attirant à elle les opportunités professionnelles.

La démarche réseau s’inscrit donc dans l’intelligence économique et relationnelle et non dans le privilège : le réseau, ça n’est pas du piston !

 

Atteindre plus facilement ses objectifs avec une démarche affinitaire

Si la démarche réseau permet d’atteindre plus facilement ses objectifs - notamment en recherche d’emploi ou de mission - c’est en partie parce qu’elle donne accès au savoir-être et à la personnalité. Des éléments qui peuvent davantage transparaître dans des échanges que dans un CV et une lettre de motivation ou encore dans l’exercice imposé du CV vidéo. Des éléments auxquels les recruteurs sont de plus en plus sensibles…

Le réseautage est donc une manière de rechercher et d’attirer les informations et opportunités professionnelles de manière très ciblée et affinitaire, car les contacts de votre réseau vont réagir à vos compétences mais aussi à ce qu’ils perçoivent de vous. Un processus de mise en relation, de recommandations, de cooptation, de remontée d’informations et d’opportunités filtrées pour vous se met en place en échange de ce que vous donnerez à votre réseau. Sachez que certaines entreprises rémunèrent même la cooptation : chaque fois qu’un collaborateur fait remonter à la DRH des profils qualifiés, compatibles et intéressés détectés via son réseau, il reçoit une prime. Si la personne est embauchée, le collaborateur perçoit une deuxième prime.

Le réseautage est donc un outil de filtrage et de matching assez puissant ! En étant patient, dévoué et tenace et en multipliant les contacts, c’est sans doute la meilleure façon d’accéder à un emploi quasiment sur mesure en amont d’un processus de recrutement.

 

Alors, prêt à vous lancer dans une démarche réseau ? Si tel est le cas, il faut commencer par déterminer et prioriser vos objectifs !

 

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob