# 8 Les relous, tu éviteras !

# 8 Les relous, tu éviteras !

Repérer et éviter les relous du réseau !

Attention, voici la partie politiquement incorrecte de notre série d’articles dédiée au réseau… Nous avons dit précédemment que la démarche réseau nécessitait de la bienveillance et de donner beaucoup de sa personne. Mais il y a des limites quand même… Certaines personnes se comportent en consommateurs du réseau et vous font perdre votre temps. Ce sont les « relous » du réseau ! Donc ceux-là, il faut les repérer rapidement et les éviter !

 

Le « relou » à travers quelques caractéristiques et comportements 

Il ou elle :

  • a 12 000 contacts sur LinkedIn avec un profil vide ou très flou
  • vient faire son marché de contacts : le relou demande des contacts et pille les carnets d’adresses non sécurisés sur LinkedIn
  • dès l’acceptation d’une mise en contact, envoie une proposition commerciale et ne lâche plus sa proie
  • vous adresse tous ses « potes » qui recherchent un job ou des clients
  • confond LinkedIn avec Instagram et Facebook… parfois avec Meetic
  • ne parle que de lui / d’elle et ne donne rien en retour
  • commente tous vos posts en étant hors sujet ou limite-limite…ce qui vous décrédibilise
  • vous prend votre temps et votre énergie et ne vous apporte rien
  • vous détourne de vos propres objectifs…
  • vous met mal à l’aise…

Attention, le « relou » n’a pas forcément toutes les caractéristiques en même temps, même si évidemment, il y a quelques champions.

 

Comment l’éviter ?

  • Se fier à son instinct :

Avant une mise en relation, au moment de donner sa carte ou d’accepter une invitation LinkedIn, se demander si on a envie de cette relation, si on sent la personne… Si ce n’est pas le cas (profil vide avec 12 000 contacts et aucune connexion apparente avec vous ou attitude qui vous dérange) : ne pas accepter « Oh, c’est bête, je n’ai plus de carte de visite ! »

  • Rester bienveillant :

Si la boulette de la mise en relation est faîte malgré vous, poussez la personne dans ses retranchements en lui faisant prendre conscience de comment fonctionne un réseau : « Alors vous que recherchez-vous exactement ? Ah, c’est bête, je suis dans un domaine très éloigné et pour l’instant, je ne connais personne qui pourrait vous aider, mais je garde votre contact précieusement…/ Je ne suis pas intéressé-e par votre offre de conseil patrimonial… »

  • Connecter la personne avec un-e autre « relou » :

Ils auront tous les deux un autre os à rogner que vous !

  • Supprimer le « relou aggressif » de vos contacts et le blacklister...

...car si vous lui avez laissé votre carte, il-elle aura quand même votre téléphone et email…

  • Surtout, ne jamais donner de contacts de votre réseau au relou ...

Ils vous en voudront d’avoir récupéré la patate chaude !

 

Réseaux en ligne : taille, ciblage et engagement

Sur les réseaux sociaux, certains auront à cœur de développer rapidement leur réseau en envoyant des invitations à des personnes non rencontrées et en acceptant toutes celles reçues. D’autres privilégieront la construction d’un réseau à partir de personnes connues ou rencontrées physiquement.

En fonction de vos objectifs, un des indicateurs intéressant à observer est le taux d’engagement de votre communauté. Si vous avez 4000 contacts et aucune réaction quand vous publiez quelque chose, c’est sans doute qu’il y a un problème : soit vous ne diffusez pas les bons contenus, soit vos contacts sont mal ciblés. Si vous avez 200 contacts et de nombreuses réactions chaque fois que vous publiez quelque chose, c’est que   votre communauté se sent concernée par qui vous êtes et ce que vous faîte.

 

Comme les liens les plus efficaces sont les plus faibles, tout l’art consiste donc à trouver le juste milieu entre l’entre-soi et le bon degré d’ouverture pour développer un réseau vivant. Pour ce faire, la stratégie de contenu permet d’animer son réseau tout en touchant de nouvelles personnes.

 

Christelle Thouvenin pour Wonderfoodjob